Splendeur du Baroque

Eglise Saint-Bruno Splendeur du Baroque

association loi de 1901
7 impasse des Chartreux - 69001 LYON

L'église Saint-Bruno est un joyau de l'art baroque

Le baldaquin est unique par ses draperies en tissu véritable stuqué

 


 

Arrow
Arrow
Slider

 

Chapelle du Grand Hostel-Dieu



Eglise Saint-Bruno-lès-Chartreux

s’associent pour mettre L’ART BAROQUE à l’HONNEUR !

En ce printemps où l’inauguration du Grand Hôtel-Dieu va permettre de retrouver, à partir du 28 avril, la monumentalité, l’équilibre et l’harmonie de l’art baroque français dans un bâtiment civil, découvrez et faites découvrir les bâtiments emblématiques de l’art baroque religieux à Lyon :

les samedis 14 avril, 28 avril, 9 juin 2018

  • à 11h pour la chapelle de l’Hôtel-Dieu,
  • à 15h pour l’église Saint-Bruno.

On peut visiter la chapelle sans visiter l’église et vice versa.
Durée approximative de chaque visite : 1h30.

 

 

Tarif de chaque visite : 10€ affectés aux travaux de restauration pour lesquels les deux associations ont lancé une campagne de financement participatif :

  • restauration d’un autel dans la chapelle de l’Hôtel-Dieu
  • traitement et restauration des tableaux du chœur dans l’église Saint-Bruno.

Réservation obligatoire pour la chapelle de l’Hôtel-Dieu 06.46.21.00.30 conseillée pour l’église Saint-Bruno 04.72.75.01.16.

Adresses : chapelle du Grand Hostel-Dieu, place de l’hôpital Lyon 2°
église Saint-Bruno-lès-Chartreux, 52 rue Pierre-Dupont, Lyon 1°.

Comment aller de l’une à l’autre : par les bus C13 ou 18
arrêt Les Esses à la Croix-Rousse, arrêt Hôtel de Ville en presqu’île.

Sites internet : www.baroque-stbruno.org / www.asso-chapelle-ghd.fr

Nous vous remercions de faire connaître cette opportunité autour de vous.

 

AIDEZ-NOUS à TRAITER et à RESTAURER les quatre TABLEAUX DU CHOEUR !


Pourquoi ?

Leur cadre et, au moins dans un cas, la toile sont attaqués par les insectes xylophages. Un traitement rapide est indispensable.
Puisque ces tableaux sont d'un accès difficile et que leur dépose/repose aura un coût certain, nous aimerions en profiter pour les faire restaurer, d'autant plus qu'ils sont situés dans une partie de l'église déjà restaurée. Ils en valent la peine


Comment ?

Tout don égal ou supérieur à 10€ fera l'objet d'un reçu fiscal (déduction de l'impôt de 66%).
Chèque libellé à l'ordre de l'association « Eglise Saint-Bruno, Splendeur du Baroque », à adresser à

ESBSB, 7 impasse des Chartreux, 69001 LYON.

MERCI par avance
de répondre à cet appel
et de relayer ce message à vos amis sensibilisés à la conservation du patrimoine.

 

Quels sont ces tableaux?

« Le Miracle de Saint Anthelme », François PERRIER, vers 1625-1629
Tableau classé ; la toile elle-même est attaquée. Le seul qui nous reste des 40 tableaux réalisés par François Perrier pour la Chartreuse du Lys Saint-Esprit (chartreuse de Lyon). François Perrier avait aussi peint, dans le petit cloître, un cycle de fresques sur la Vie de Saint-Bruno aujourd'hui disparu.


 

« La Vierge à l'Enfant avec Sainte Anne », anonyme français, 1° moitié du XVII° siècle
La Vierge tient la pomme de la Rédemption, représentation peu courante.

« Le Père éternel », excellente copie de Jean JOUVENET, fin XVII° siècle
De si bonne facture que le tableau a longtemps été attribué à Noël HALLE qui a travaillé pour la Chartreuse (son « Baptême du Christ », classé, est aujourd'hui dans la chapelle des fonts baptismaux).

      

 

« Saint André conduit au supplice », Henri FORTIER, entre 1640 et 1647
Tableau classé et déjà restauré en 1986. Il a simplement besoin d'un traitement contre les insectes.

photos J.M. Massin Ville de Lyon

 

 

Janvier 2018: une troisième phase de restauration de l’église démarre par l’appel d’offres maître d’œuvre

Extérieur église

 

 

Le Conseil Municipal de Lyon vient de voter la restauration de la façade principale, des façades latérales, des toitures sur un financement associant un grand mécène via la Fondation Saint-Irénée, État et Ville de Lyon.

Notre association exprime sa gratitude envers le très généreux mécène grâce auquel l’opération est possible, les décideurs et les partenaires qui ont répondu favorablement à la proposition permettant de mettre hors d’eau et de valoriser le beau patrimoine de l’église Saint-Bruno.

Cette nouvelle phase de restauration fait suite à deux campagnes de travaux précédentes:

  • 2005-2007: restauration de le nef, du choeur, du transept et de l'exceptionnel baldaquin de SERVANDONI
  • 2015-2016: restauration de cinq chapelles latérales (sur dix) et divers travaux sur les extérieurs: assainissement des murs de l'église en partie basse, reprise des murs du jardin, réfection des contreforts

 

 

JT FR3 du 23/01/2018 : à l'occasion du lancement des nouveaux travaux

JT 19/20 FR3 Rhône-Alpes du 9 octobre 2016

 

Des tableaux nouvellement restaurés dans l'église

Le 22 janvier 2016 trois tableaux ont été raccrochés après restauration :

  • "Le Mariage de la Vierge", classé, de Charles-Michel-Ange CHALLE 1752, dans la chapelle d'accueil,
  • "L'Adoration des Mages" de Chloé du PASQUIER 1846, dans la chapelle Saint-Irénée,
  • "Saint Joseph à l'Enfant" de Louise BRONDEL 1880, dans la chapelle Saint-Joseph.

Le 15 septembre 2107 "Saint-Jérôme" XVII° siècle, d'auteur inconnu, en voie de protection a été installé dans la chapelle Sainte-Claudine après restauration.

La restauration des tableaux installés dans les chapelles du transept, financée par la Ville de Lyon, a été assurée par l'atelier VICAT-BLANC pour "L'Adoration des Mages" et par l'atelier Julie BARTH pour "Saint-Joseph à l'Enfant".
Celle du " Mariage de la Vierge" découvre des personnages, des objets et des échappées sur paysage, invisibles auparavant. Elle a été réalisée par l'atelier DE BECDELIEVRE.

Les restaurations du "Mariage de la Vierge", de "Saint-Jérôme", ainsi que celle de la chapelle d'accueil, ont été financées par notre Association Eglise Saint-Bruno, Splendeur du Baroque, et par la Direction Régionale des Affaires Culturelles.

L'Association remercie vivement ses donateurs, ses adhérents et ses partenaires : la Fondation Saint-Irénée et la Fondation du Patrimoine.